Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:01

J'ai lu récemment une histoire de femmes vikings qui m'a bien fait rire.

 

Ca m'a inspiré une petite histoire:

(Note: Si vous êtes une femme changez mentalement le genre masculin en genre féminin, ça marche aussi! ex: bougresse devient bougre)

 

-Aaah les vikings...imaginons ces fières guerriers avides de combats et de pillages...Imaginons nous un homme il y a un peu plus de mille ans...

 

-On te bassine les oreilles avec de merveilleux voyages en mer tropicales, toi qui a soif de liberté Club med...

Facile, tu y crois.

-On te promet des combats d'une bravoure sanglante contre des adversaires lâches et faibles toi qui n'est même pas capable de couper un oignon correctement sauf des oigons en feu à final fantasy sur ta console  ...

Facile, tu y crois.

-On t'explique qu'il y aura peut-être des pillages implacables et des viols de belles et jeunes bougresses presque vierges... Même si déjà qu'avec bobonne, c'est limite en ce moment, car quand tu croises son regard en lui faisant un gentil sourire elle attrape direct son rouleau à patisserie qu'elle tape de façon intimidante dans sa paume... Pas si facile mais tu y crois presque.

-On te prétend que le pape dansera la sirtaki en string de catch au milieu d'une allée de pingouins a tutu qui joueront de l'accordéon et même du tambour électrique! ...Pas trop facile celle-là, t'y crois pas trop mais tu la passes comme si de rien n'était.

-On te promet que tu crouleras sous une gigantesque montagne d'or qui aura la même taille que ta renommée et ta postérité future...Yihaaa, trop facile, tu y crois à fond et tu t'engages direct en signant!!!

 

-Et le drakkar part pendant que tu fais un dernier signe d'adieu à ta très chère et tendre épouse même pas en larmes à qui tu as promis fidélité, et surtout fortune car sinon elle ne t'aurait pas laissé partir, et d'essayer de revenir vivant avec un max de membres encore en état car on perd vite un bras où une jambe quand on joue avec des grands couteaux bandes de gros abrutis dixit bobonne.

 

-Deux jours après, c'est la tempête, le drakkar coule, et tu es le seul survivant qui échoues en terre étrangère car par chance tu dormais dans un tonneau (Merci Diogène!).

 

Ils avaient dit facile...

 

-Là t'es obligé d'aller vite te prosterner face au roi du coin, pas super bien famé d'ailleurs, histoire qu'entre les même gardes-de-côtes qui ont balancé des flèches en feu sur ton ex-rafiot, de survivre.

Sensibles et chatouilleux les gardes-côtes, z'ont pas l'air d'avoir apprécié les dernières "vacances club med" qui avaient été très chaleureuses voir même flambantes selon l'ex-capitaine embaucheur R.I.P...

 

Heuu et les montagnes d'or "facile"??? Et le mal de mer qui dure, ça compte dans la postérité?

 

-Après moultes tergiversations entre une corde et un billlot, entre le roi et ses hommes, tu es nommé poulet chevalier pour aller "nettoyer" une caverne avec parait-il un gros reptile dedans.

De toute façon, facile ou pas, t'as pas vraiment le choix mais d'après le sourire sadique des gardes-côtes t'as quand même l'impression qu'ils t'ont un peu à la bonne même si en fait t'as pas la côte.


-Adieu vie de viking et bonjour vie trépidante de chevalier qui défendera les couleurs de sa belle, la veuve et l'orphelin, ok pas la veuve bobonne, au péril de sa vie

 

Jusque là, t'es toujours vivant! Et entier!

 

-Alors après une petite marche d'agrément sur un âne ton fier destrier, solidement attaché et entouré par les gardes qui ensuite te détachent à l'entrée de la grotte, armé de ta seule épée et de ton petit casque fuschia (merci bobonne trop la honte sur le rafiot, il aurait pu au moins tomber à la mer!), tu passes le seuil de la caverne... Et là...les odeurs, relents et miasmes fétides te prennent à la gorge, plus un gros tremblement corporel incontrôlé quand tu vois ce qui t'attends, et font "glisser" le petit bout de métal que ton bras suant aggripait.

 

"Engagez-vous!" qui disait, pas facile, PAS FACILE!!!:

 

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

TwoBroBig01m.jpg

Je suis toujours dans la couleur, c'est ce qui se passe quand je fais une indigestion sur trop de noir et blanc, "les deux frères", une vieille version revisitée aujourd'hui, j'ai ajouté des écailles d'arapaïma (un gros poisson d'amazonie qui résiste aux piranhas, ai lu ça récemment) sur celui de droite, il faudra bien que je le termine un de ces quatres celui-là...mais ça avance, c'est le principal!

 

-La version précédente:

TwoBroW2011.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Louis Planche - dans Médiéval fantastique
commenter cet article

commentaires

washka 09/03/2012 19:23

Ancelotte: Oui, en plus les épées ça coupe, mais parfois du haut de ma musculature de moustique de combat..je regrettes un peu les fières charges sauvages et le fracas des épées d'acier qui
résonnent sur les lourds boucliers de bronze...
Aaah, nostalgie quand tu nous guettes, toi qui d'un geste de ma plume s'efface dans l'amère brume.


Sinon pour la petite histoire bonus et le futur destinataire, j'ai aussi un petit frère, mais il ne mord pas...enfin pas trop, aah les histoires de famille et d'épée.

Une bonne soirée, et merci d'être passée!

Ancelotte 09/03/2012 18:24

Magnifique! j'adore! plus facile de manier le crayon que l'épée pas vrai?? :) et en plus le dragon il est pour de faux donc même pas peur!!! en tous cas super!!

Présentation

  • : Nexus, Louis Planche
  • Nexus, Louis Planche
  • : Digital painting et illustration, vous trouverez différents projets graphiques voir créatifs présentés par Louis Planche . Toutes les images présentes sur ce blog sont protégées par des droits d'auteur. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions à propos du contenu, ou à laisser un petit commentaire. Une bonne visite!
  • Contact