Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 10:16

 Pour changer un peu, une réalisation qui date de 2009. Le ton est un peu scabreux, mais bon on dira que j'ai un peu puisé mon inspiration dans les biomécaniques de HR Giger et que mon autocensure est suffisante pour ne pas trop choquer les personnes de bas âge ou de haute sensibilité, enfin je l'espère.

 

C'est assez intéressant de voir que si on vire les thèmes abordés, pour son époque ce type est quand même un monstre dans l'innovation du design. Maintenant est-ce que la fin et la portée justifient les moyens?

 

 Je reste quand même dubitatif, dommage que notre époque ne juge en général plus que la fin alors que d'une certaine manière le temps, concept abstrait fruit du cerveau et de la pensée humaine, de par sa considération n'a pas vraiment de fin puisque nous l'utilisons comme une mesure pour quantifier l'écoulement de causalités et de leurs effets. Le concept de temps est issu de notre observation et comparaisons de cycles naturels, nous l'utilisons de façon à pouvoir comparer des changements, une simple mesure fruit d'une longue évolution dans une nécessité de contrôle, mais créée de toute pièce face à la mort et face à la vie.

 

 Le temps qui s'écoule reste ancré dans son rail rébarbativement linéaire, et la logique de nos civilisations ainsi que ces fondements restent au fil des siècles dans ce carcan idiot, rebelle face à la nature mais tellement limité...

Parfois j'aimerai pouvoir prédire un changement.

 

(Ndla: l'objectif de cet article n'est pas de vous plomber la journée mais plutôt d'un peu faire réfléchir le lecteur, je reste ouvert à tous commentaires)

Dans le même genre je recommande: Noir et blanc, conceptuel ou Conceptuel, station, WIP

Tower_W2009.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Louis Planche - dans Conceptuel
commenter cet article

commentaires

Louis Planche 08/10/2011 23:44


L'avantage du design, c'est que je peux rester abstrait.

Un de mes amis, dont je tairai le nom (Hein Adrien!), l'avait surnommé la tour "Phalgus" qui est un contraction de deux mots.
Bon là t'as quand même un gros indice, doublement car aussi au sens figuré.

Le pire dans l'histoire c'est qu'à la base ce résultat n'était pas voulu, mais pure produit du hasard.


Ancelotte 08/10/2011 19:06


Euhh..là je vois pas bien ce que ça représente..je suis un peu comme toi avec ma Lorelei..c'est très chouette mais je vois pas..;(


Présentation

  • : Nexus, Louis Planche
  • Nexus, Louis Planche
  • : Digital painting et illustration, vous trouverez différents projets graphiques voir créatifs présentés par Louis Planche . Toutes les images présentes sur ce blog sont protégées par des droits d'auteur. N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions à propos du contenu, ou à laisser un petit commentaire. Une bonne visite!
  • Contact